Actualités

Suivez les progrès accomplis par notre alliance Boussole / Europe et restez informé(e) des derniers développements en cours à Berne et à Bruxelles.

La volonté de s’imposer et le pouvoir de négociation de l’UE sont trop forts!
|
L’accord institutionnel ouvre la voie à une influence envahissante de l’UE et rend la Suisse vulnérable au chantage: dès que l’accord-cadre sera définitivement adopté, la Suisse sentira la véritable étendue du pouvoir de négociation de l’UE.
Directeur général Philip Erzinger présente Boussole / Europe sur RTS
|
La RTS a interviewé le directeur général Philip Erzinger de Boussole / Europe. Le rapport comprend les motivations et la composition des membres de la Boussole / Europe et explique pourquoi l’alliance s’est engagée à rejeter l’accord-cadre.
Boussole / Europe crée la task force «Electricité»
|
Boussole / Europe ne souhaite pas seulement dire non à l’accord-cadre dans sa version actuelle, mais présenter des voies alternatives. La task force «Electricité» créée dans ce but est la première d’une longue série.
Recommandation: «Wer hat Angst vor Tell?» d’Oliver Zimmer
|
Avec son ouvrage «Wer hat Angst vor Tell?» (Qui a peur de Tell?), l’historien anglo-suisse qui enseigne à l’Université d’Oxford livre une contribution importante à la discussion actuelle sur la politique européenne en Suisse.
L’alliance Boussole / Europe est lancée!
|
Près de 250 personnalités des sphères de l’économie, de la politique, de la société, de la culture et du sport viennent de lancer l’alliance Boussole / Europe. Le mouvement se conçoit comme une organisation allant au-delà du cadre des partis, qui défend ses valeurs dans toute la Suisse, indépendamment de tout intérêt particulier.
Brexit deal: nous pouvons nous aussi profiter de plus de concessions!
|
Nous constatons que le Royaume-Uni a obtenu de la part de l’UE des concessions essentielles. Ces concessions englobent précisément les thématiques de la politique de souveraineté que le Conseil fédéral a toujours voulu éviter jusqu’à présent. Désormais, il paraît évident que la stabilité s’avère payante.